Publié par Laisser un commentaire

Six mois plus tard: Un regard sur la façon dont la pandémie a affecté la Floride centrale



ORANGE COUNTY, Floride – Mardi marque exactement six mois depuis le premier cas confirmé de COVID-19 en Floride.
22 mars les principaux jalons depuis le 1er mars:
1er mars: La Floride a connu ses deux premiers cas de coronavirus sur la côte ouest: une femme du comté de Hillsborough âgée de 29 ans et un comté de lamantin de 63 ans a été testé positif.
7 mars: La Floride centrale a vu son premier cas de COVID-19: une femme du comté de Volusia. Le 21 mars, tous les comtés de Floride centrale avaient des cas confirmés.
15 mars: Universal Studios et Walt Disney World ferment.
Lire: Alors que les parcs Disney commencent à rouvrir, certains acteurs en liberté attendent toujours de rentrer
17 mars: Gov. Ron DeSantis ordonne à tous les bars et discothèques de fermer.
20 mars: DeSantis dit à tous les restaurants de passer aux commandes à emporter.
22 mars: En 21 jours, deux cas sont devenus 1 007 et pendant ce temps une douzaine de personnes sont mortes.
24 mars: Le comté d'Orange émet une ordonnance de maintien à la maison.
31 mars: 6 741 cas et 85 décès ont été signalés.
1er avril: DeSantis émet une ordonnance de séjour à la maison dans tout l'État .
13 avril: Le comté d'Osceola oblige les résidents à utiliser des masques.
18 avril: Les écoles seront virtuelles jusqu'à la fin de l'année.
21 avril: DeSantis dit que l'État a aplati la courbe.
23 avril: Plus de 1 000 000 de personnes ont demandé le chômage.
Lire: 30 États ont demandé des allocations de chômage supplémentaires, mais la Floride n'en fait pas partie
18 mai: Floride entre dans la première phase de la réouverture.
5 juin: Début de la phase 2 de la réouverture.
10 juin: Le centre de la Floride commence à voir un pic de cas.
20 juin: Le comté d'Orange délivre un mandat de masque.
26 juin: Les barreaux reçoivent l'ordre de fermer à nouveau.
11 juillet: Disney World entame une réouverture progressive avec des masques requis, mais la société a perdu environ 5 milliards de dollars lors de sa fermeture.
Maintenant, des milliers d'élèves sont de retour dans la classe pour essayer de conserver un sentiment de normalité.
Et pour l’avenir, il y a un côté positif.
Lire: Moratoire sur les expulsions, les saisies prolongées jusqu'en octobre
Le nombre de cas a considérablement diminué depuis la mi-juillet, date à laquelle les experts affirment que nos cas ont culminé.
«Le comté est actuellement en très bon état», a déclaré le Dr Raul Pino, responsable de la santé du comté d'Orange.
Le centre de la Floride a été la première région de notre État à connaître une baisse par rapport au pic de juillet, et nos chiffres semblent maintenant comparables à ce qu'ils étaient au début de juin.
Lundi, l'État a signalé 1 885 nouveaux cas, avec un taux de positivité de 5,5% si vous l'avez calculé en incluant uniquement les nouveaux cas, et de 8% si vous incluez les retests. La dernière fois que la région a vu des chiffres comme celui-ci, c'était à la mi-juin.
«Nous avons suffisamment de personnes qui font les bonnes choses», a déclaré l’épidémiologiste Jason Salemi. «Ils portent des masques, ils distancent socialement et nous récoltons maintenant les bénéfices de ces actions.»
Lire: «Presque comme Mardi Gras»: les responsables font faillite en Caroline du Sud pool party pour avoir défié les mesures COVID-19
Mais la question demeure: les gens continueront-ils à faire ce qu'il faut, surtout avec le week-end de la fête du Travail.
"Même si c'est un week-end de vacances, je pense qu'il y a un bon équilibre entre s'amuser: être avec les gens, mais faites-le en extérieur", a déclaré Salemi. «Pratiquez la distanciation sociale, portez des masques au besoin, évitez ces environnements intérieurs.»
Jusqu'à présent, un peu plus de 623 000 Floridiens ont été infectés par le COVID-19 dans tout l'État. Cela représente 2,9% des près de 21,5 millions d’habitants de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *