Publié par Laisser un commentaire

Roman Arambula, l'artiste mexicain qui a dessiné la bande dessinée de Mickey Mouse, meurt à 83 ans



Les mondes de l'animation et de la bande dessinée ont perdu un talent mutuel, l'artiste Roman Arambula, décédé à 83 ans. Il a succombé à une crise cardiaque le 19 mars.
Né à Guadalajara le 18 septembre 1936, Arambula a étudié le dessin et les beaux-arts à l'Université nationale autonome du Mexique avant de commencer comme dessinateur adjoint et illustrateur pour des publications mexicaines. Ses dessins ont impressionné un studio d'animation local – Dibujos Animados de Richard K. Tompkins – qui l'a embauché pour travailler sur des publicités malgré son inexpérience totale dans le médium. Productions et Total Television, parmi eux Rocky et Bullwinkle, M. Peabody et Sherman, King Leonardo, Fractured Fairy Tales, et Underdog. Les talents d’Arambula étaient très variés: il a travaillé sur le storyboard, la mise en page et les arrière-plans, ainsi que sur l’animation. Il a affirmé dans une interview que son record personnel d'animation était de 700 pieds en une semaine (environ 7 minutes 45 secondes).
Après la fermeture de Gamma à la fin des années 1960, Arambula a poursuivi son travail d'animation aux États-Unis: d'abord en Dallas à Keitz & Herndon où il a travaillé sur la série télévisée Jot, puis en 1970 à Hanna-Barbera Los Angeles. Chez HB, il a travaillé dans la mise en page et l'animation sur des émissions comme Josie et les Pussycats, Aide!… C'est le Hair Bear Bunch !, Charlotte's Web et Scooby-Doo.
au milieu des années 1970, Arambula a commencé à dessiner des bandes dessinées de Donald Duck pour Western Publishing. Cela a conduit à l'un des concerts les plus importants de sa carrière. En 1975, lorsque Floyd Gottfredson, l'artiste de longue date derrière la bande dessinée syndiquée Mickey Mouse prend sa retraite, Arambula remporte le poste d'artiste principal. Il a continué à le dessiner jusqu'en 1990. Selon son ami et collègue Mark Evanier, Arambula considérait son travail sur la bande dessinée comme sa plus belle réalisation. (Lire l'hommage d'Evanier ici .)
Arambula était un artiste remarquablement prolifique. Il a affirmé avoir illustré dix livres pour enfants en une période de trois mois. Même pendant son séjour sur Mickey Mouse, il est resté actif sur d'autres projets, notamment des bandes dessinées Marvel basées sur les propriétés de Hanna-Barbera comme Laff-a-Lympics. Selon Evanier, qui a écrit bon nombre de ces bandes dessinées, «[Arambula] tirerait deux semaines de la bande toutes les deux semaines et pendant les semaines où il ne travaillait pas là-dessus, il a dessiné des bandes dessinées pour moi.»
Après sa passage sur Mickey Mouse, il a scénarisé pour Disney ( Talespin ), Warner Bros. ( Pinky et le cerveau ) et Hanna-Barbera ( Le Famille Addams ), entre autres. Il a également été directeur adjoint de Hyperion Animation The Oz Kids. Même la retraite n'a pas mis fin à sa productivité: il a continué à dessiner et à créer des romans graphiques dans ses dernières années.
En 2011, Arambula s'est assis pour une entrevue avec The Animation Guild, dans laquelle il a parlé de sa vie et carrière en détail. La discussion se double d'une histoire fascinante en pot d'une époque très différente dans l'industrie. La première partie peut être écoutée ici la deuxième partie ici .
Alex Dudok de Wit est rédacteur européen adjoint de Cartoon Brew.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *