Publié par Laisser un commentaire

Préparation National Geographic pour Disney +, "intimidant" & # 039; Défi de redimensionnement de la marque sous le nouveau propriétaire



National Geographic est sur le point de se faire connaître sous son nouveau nom, Disney.
Dans un mois, Disney fera ses débuts avec Disney +, son nouveau service de diffusion en continu axé sur la famille et proposant du contenu. parmi ses cinq plus grandes marques familiales: Disney, Marvel, Star Wars, Pixar et le National Geographic récemment acquis.
Dans la mise en page Disney +, National Geographic reçoit sa propre vignette aux côtés des autres marques de la famille Disney. «C’est assez excitant et très intimidant», a déclaré Courteney Monroe, présidente de National Geographic Global Networks. «Ce sont des marques incroyables, avec une qualité de contenu stupéfiante. La barre est donc très haute. »
Bien que le mandat de Monroe n'ait pas changé depuis que Disney a racheté National Geographic et la plupart des autres actifs de 20th Century Fox en mars, elle ajoute que les innombrables opportunités offertes par Disney pour étendre la marque sont« intimidantes ». —Disney + lui a donné une nouvelle plate-forme pour créer des programmes.
Lorsque le service OTT sera lancé le 12 novembre, aux côtés des nouvelles séries Star Wars et High School Musical et d'une bibliothèque Disney robuste, la plate-forme comportera The World D'après Jeff. Goldblum, une nouvelle docuserie qui avait été initialement développée et annoncée pour le National Geographic à l’été 2018 .
À cette époque, l’accord Disney-Fox attendait encore plusieurs mois à compter de la conclusion du contrat. à Disney + ", a déclaré Monroe.
Mais après la fusion a été finalisée en mars, et" nous avons approfondi le ton du spectacle, et la légèreté du spectacle, et l'appel de quatre quadrants du spectacle, nous nous sommes sentis , vous savez ow quoi? Cela pourrait être un excellent spectacle pour Disney + », a-t-elle déclaré.
Le contenu de National Geographic disponible sur Disney + appartiendra à deux catégories: le contenu original exclusif au service de diffusion en continu (comme Le monde selon Jeff Goldblum) et une sélection de programmes précédemment existants de National Geographic (y compris Science Fair, un documentaire de National Geographic présenté au cinéma l'année dernière.)
Cependant, The World D'après Jeff Goldblum est le seul programme de National Geographic pour Disney + qui n'ait pas été développé pour la plate-forme de le début.
«Tout ce que nous développons actuellement ou dont la production est déjà en cours pour Disney + a été conçu à l’origine pour Disney +», a déclaré Monroe. «L’émergence de ce pipeline n’a en rien changé notre programmation sur la chaîne. Nous produisons toujours le même nombre d'émissions, les mêmes genres d'émissions pour les chaînes, le même nombre d'heures. C’est juste un additif. ”
Tandis qu’il développe un spectacle, Nat Geo se concentre moins sur la plate-forme pour laquelle il sera le mieux, que“ cela a-t-il le potentiel pour être un grand spectacle à la hauteur de notre marque ”, a déclaré Monroe. "Parce que peu importe où il se trouve, c'est une émission de National Geographic et nous avons une marque très spécifique."
Une fois que tout sera réglé, Monroe et son équipe décideront alors si National Geographic ou Disney + – Nat Nat est un
Le passage de National Geographic de Fox à Disney cette année a été «très harmonieux et positif», a déclaré Monroe, en partie parce que le président et coprésident de Peter Rice — Walt Disney Television Disney Media Networks – a également supervisé National Geographic quand il faisait partie de Fox.
De plus, «notre stratégie et notre marque sont si bien alignées sur Disney», a déclaré Monroe. «La seule chose qui a posé problème, c’est le nombre de possibilités offertes pour faire évoluer la marque dans tous les secteurs d’activité de Disney. Il y a tellement de possibilités; c’est un peu intimidant. »
Dans le cadre de son déménagement à Disney, Monroe collabore également avec un nouveau groupe de vente d’annonces. "Je pense que nous sommes entre de telles mains avec Rita Ferro et son équipe, [Disney ad sales chief]", a déclaré Monroe. Bien qu’il n’y ait pas encore de nouveaux partenariats de marque à annoncer, «je constate que nous sommes dans beaucoup plus de terrains pour le portefeuille».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *