Publié par Laisser un commentaire

Nouvelle exposition personnelle de Takashi Murakami, BAKA, à Paris la semaine prochaine



 Takashi Murakami, Autoportrait: Contemplation, 2019. Acrylique et feuille de platine sur toile montée sur panneau de bois. 142,3 x 117,2 cm | 56 1/16 x 46 1/8 pouce. ©? 2019 Takashi Murakami / Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés. Courtesy Perrotin © 2019 Takashi Murakami / Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés. Courtesy Perrotin "width =" 640 "height =" 384 "class =" alignnone taille-large wp-image-249088 "/> <br />
<em> Self-Portrait: Contemplation, 2019. Acrylique et feuille de platine sur toile montée sur panneau de bois 142,3 x 117,2 cm | 56 1/16 x 46 1/8 pouce © 2019 Takashi Murakami / Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés. Avec l'aimable autorisation de Perrotin </em> <br /> Takashi Murakami est de retour à Perrotin Paris trois ans après son exposition Apprendre la magie de la peinture. Ce nouveau spectacle fait suite à plusieurs expositions de musées à travers le monde: Tai Kwun Contemporary, Hong Kong (2019); la Vancouver Art Gallery (2018); le musée du garage, Moscou (2017-2018); le musée moderne de Fort Worth (2018); le MCA Chicago (2017) et l'Astrup Feamley Museet, Oslo (2017). <br /> Il s'agit de la 14e exposition personnelle de l'artiste chez Perrotin depuis sa première rencontre avec Emmanuel Perrotin en 1993. <br />
Cette exposition présente une trentaine d'œuvres dans la salle de bal de Perrotin, au 60 rue de Turenne – une salle d'exposition habituellement fermée au public et accessible uniquement sur rendez-vous. <br /> Ce grand espace est dédié à M. DOB, son personnage emblématique. créé par l'artiste en 1993. Pour cette exposition, l'artiste a créé six nouveaux portraits de M. DOB dans une toile façonnée formée autour des contours du personnage. Au milieu de la pièce, une sculpture centrale de 5 pieds représente le même personnage intégral. La conception de Mr. DOB s’inspire de plusieurs personnages animés, dont Doraemon, Sonic et Mickey Mouse. Son nom est un diminutif de l'expression dobojite, qui signifie «pourquoi» en argot japonais. Accompagnant Takashi Murakami dans son questionnement existentiel, le personnage de DOB a développé une psychologie complexe au point de devenir un avatar de l'artiste. En contrepoint aux portraits de M. DOB, l’artiste a également créé deux autoportraits humoristiques en toile façonnée, lui-même caricaturisé. <br />
Dans la salle adjacente à la salle principale de la salle de bal, l’artiste présente la première projection de la sculpture Devil Ko2, la dernière en date de sa succession de sculptures de manga hyper-sexualisées et grandeur nature comprenant Miss Ko2 (1997), Hiropon (1997). ), My Lonesome Cowboy (1998) et Infirmière Ko2 (2011). C'était le manga érotique <br />
l'illustrateur Nishi e Da, qui a créé le dessin original de Devil Ko2 en 2004. Une photographie de Takashi Murakami, également prise en 2004, sera présentée à côté de la sculpture. Elle représente une jeune femme vêtue d'un costume de Devil Ko2. Il faudrait plus de dix ans à l’artiste pour achever l’œuvre finale présentée dans ce document <br />.<br />
exposition. Deux autres pièces d’une nouvelle série intitulée Panda Flower Ball offriront une réinterprétation d’un motif récurrent dans l’œuvre de Takashi Murakami: les fleurs. <br /> Au niveau inférieur, le visiteur découvrira un autre aspect de l’œuvre de Murakami inspiré de la peinture japonaise traditionnelle. Deux grands tableaux, longs de près de 10 mètres et trois tondos, représentent des poissons dans un monde aquatique, rendus dans des tons de bleu monochromatique sur un fond pâle. Exposée pour la première fois en France, cette série récente de peintures de poissons est inspirée d'un motif original peint sur un vase datant de la dynastie des Yuan en Chine (vers 1206-1368). Dans ces œuvres, une iconographie ancienne se mêle aux souvenirs de l’enfance de l’artiste: promenades le long de la rivière avec son père et contemplation des pêcheurs de carpes. <br /> Ouverture le mercredi 16 octobre de 16h à 21h du 16 octobre au 21 décembre 2019 <br /> <a href= Twitter : Instagram : Facebook


Nouvelles de l'art, expositions, concours et bien d'autres encore tous les jours



© 2019 FAD – Tous droits réservés


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *