Publié par Laisser un commentaire

Un fan handicapé de Harry Potter reçoit son propre tour de magie



0 Il reste des vidéos. Connectez-vous pour un accès illimité.
GARDEN GROVE, Calif. – Apparemment, Kathleen Ha, élève de cinquième année de Parkview Elementary, ne peut pas le faire.
Son handicap orthopédique ne lui permet pas vraiment de l'utiliser de ses mains. Cependant, elle a appris à se servir de ses pieds pour dessiner, et en tant que grand fan de Harry Potter, elle a même jeté des sorts.
En raison de sa déficience, Kathleen doit compter sur un fauteuil roulant pour se déplacer. Alors qu'elle se prépare pour la fin de l'année scolaire, Kathleen sort avec une grande surprise.
Portant son chapeau sorcier, elle se dirige vers un public de toute l'école. Au moment où le rideau est tiré, Kathleen reçoit le genre de téléphone magique qui plairait à tout le monde: un fauteuil roulant Harry Potter de qualité cinématographique personnalisée.
"J'ai été choquée", a déclaré Kathleen.
Son nouveau trajet est dû à Magic Wheelchair, une organisation qui conçoit et fabrique des costumes pour enfants.
L'éducatrice en éducation spéciale de Kathleen, qu'elle a depuis la maternelle, a entendu parler de l'organisation et savait qu'elle devait immédiatement postuler pour Kathleen, qui triomphe chaque jour. Après avoir postulé l'été dernier, Kathleen a reçu sa nouvelle paire de roues juste à temps pour cet été.
«Cela m'a fait pleurer à l'œil. Je suis avec elle depuis la maternelle et elle est maintenant en cinquième année. Je sais que nous avons encore un an avec elle avant qu'elle ne passe à l'école intermédiaire, je suis tellement excitée pour elle et je sais que c'est un rêve qui devient réalité », a déclaré sa professeure Sarah Bautista.
Malgré les mois d'Halloween, Kathleen sait exactement qui va gagner le meilleur concours de costumes de l'automne.
«Je suis enthousiaste pour Halloween», déclare Kathleen.
Bien qu'il y ait beaucoup de magie dans son fauteuil roulant, la vraie magie est: en voyant ce que cela lui fait ressentir.
«Chaque jour, de la magie», confie Kathleen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *