Publié par Laisser un commentaire

SAG-AFTRA répond aux questions sur le retour au travail, expose les problèmes non résolus avec …



Alors que les négociations entre les syndicats et la direction entrent dans la dernière ligne droite pour un accord de retour au travail final, SAG-AFTRA a émis une série de questions et des réponses sur les protocoles « Safe Way Forward » établis par les syndicats et les guildes de l'industrie le 12 juin – y compris quatre des questions qui restent en suspens dans leurs discussions en cours avec l'Alliance des producteurs de films et de télévision de la direction.
«Alors que l'industrie progresse lentement vers la réouverture, les membres du SAG-AFTRA entreront dans un environnement de tournage très différent à cause du COVID-19», dit la guilde dans sa FAQ. «Notre objectif est de garder les acteurs et l'équipe en bonne santé en mettant en place des protocoles qui créent l'environnement pour le plus faible risque possible pour la sécurité et la santé. Le monde dans lequel nous vivons change chaque jour, à mesure que de nouvelles informations médicales et scientifiques sur le virus émergent – et, par conséquent, nous devons aller de l'avant, mais d'une manière prudente et sage. Nous devons également reconnaître que nous sommes dans une situation fluide et que les protocoles évoluent actuellement à mesure que nous apprenons chaque jour la meilleure voie à suivre. Nous mettrons continuellement à jour notre position si nécessaire pour le bénéfice et la protection de nos membres. »


Voici quatre questions qui, selon le SAG-AFTRA, sont toujours en discussion avec le AMPTP :
Q. Quelle est la politique en matière de paiement de quarantaine si une émission s'arrête en raison d'un test positif?
A. Cela fait partie des discussions en cours pour clarifier la position du SAG-AFTRA sur cette question qui sera communiquée au fur et à mesure de son avancement.
Q. Quelle est la politique en cas de test positif au studio avant le travail?
R. Cela fait partie des discussions en cours pour clarifier la position du SAG-AFTRA sur cette question qui sera communiquée au fur et à mesure de son avancement.
Q. Quel est le paiement pour le voyage et la quarantaine?
A. Les règles de voyage existantes du contrat restent en vigueur pour les jours de voyage. Si les déplacements et la mise en quarantaine sont exigés par le producteur, la position actuelle du syndicat est que l’artiste devrait être rémunéré pour cela; cependant, cela fait partie des discussions en cours pour clarifier la position du SAG-AFTRA sur cette question qui sera communiquée au fur et à mesure de son avancement.
Q. Comment les repas auront-ils lieu? De nombreuses productions rapportent qu'elles ne casseront pas mais livreront plutôt des repas à manger quand c'est possible? Quel est le paiement des heures françaises? (Les «heures françaises» éliminent les pauses déjeuner au profit d'offrir des repas tout au long de la journée.)
A. Cela fait partie des discussions en cours pour clarifier la position du SAG-AFTRA sur cette question qui sera communiquée au fur et à mesure de son avancement. Cependant, il n'y aura plus de restauration ouverte. Tous les aliments fournis par la production seront présentés dans des contenants à emporter pré-emballés. Les heures du déjeuner seront allongées et échelonnées pour garantir que la distanciation sociale – que ce soit en faisant la queue ou en trouvant un espace ouvert pour consommer de la nourriture – soit systématiquement appliquée en la rendant faisable.


Voir toutes les FAQ de SAG-AFTRA ici .
De nombreuses entreprises qui reviennent à la production, quant à elles, demandent aux membres de la distribution et de l'équipe de signer des renonciations qui dégagent les employeurs de toute responsabilité dans le cas où les travailleurs contracteraient COVID-19 pendant la production. Cependant, les syndicats d’Hollywood ont fermement dit à leurs membres de ne pas signer de telles dérogations. «Les artistes interprètes ou exécutants ne doivent signer aucune décharge de responsabilité ou prise en charge de risques liés au COVID-19», a déclaré SAG-AFTRA. «Lorsque le syndicat en prend connaissance, nous informons la production qu'il ne peut exiger ces types de documents comme condition d'emploi sans avoir d'abord négocié un tel formulaire avec le syndicat. Le syndicat est d’avis qu’à moins de négocier avec nous, ces formulaires sont de toute façon inefficaces. Nous avons eu cette discussion avec de nombreuses productions aboutissant à l'élimination ou à une modification substantielle de ces documents. Si vous connaissez des projets qui nécessitent ces formes d'interprètes, veuillez nous en informer immédiatement. »
Protocoles de publication des syndicats d'Hollywood pour le redémarrage de la production cinématographique et télévisuelle: effort conjoint de la DGA, SAG-AFTRA, IATSE & Teamsters

Voici quelques autres questions auxquelles le syndicat répond au sujet des principales dispositions des protocoles Safe Way Forward qui ont été rédigés et acceptés par SAG-AFTRA, la DGA, IATSE et les Teamsters:
Q. Les artistes interprètes ou exécutants devraient-ils être mis sous contrat à compter de la date du test?
A. L'interprète ne serait tenu envers le producteur que les jours entre les essais et le début des services si le producteur paie pour une journée de retenue / de quarantaine. Cependant, vous avez raison de dire qu'il existe une possibilité d'infection entre le moment du test et le jour de la prise de vue, c'est pourquoi il est nécessaire de répéter les tests. Nos experts ont indiqué que le virus devient généralement contagieux dans les 72 heures suivant l'infection. Cette chronologie est ce qui guide les protocoles de test répété.
Q. Que se passe-t-il si mon test est positif pendant la production?
R. Vous serez immédiatement dirigé vers l'auto-quarantaine pendant deux semaines – tandis que, en même temps, un deuxième test sera exécuté pour confirmer le diagnostic du premier résultat positif. Si les tests se contredisent, un troisième test sera effectué. Ces procédures peuvent être modifiées pour se conformer aux exigences du gouvernement ou des autorités sanitaires.
Q. Quelle est la politique relative aux sites de test et qui en assume le coût?
A. Le producteur est tenu de couvrir les frais de test. En tant que tel, le syndicat ne peut pas dicter le lieu des tests. Nous espérons que les sociétés de production travailleront avec les artistes interprètes ou exécutants en ce qui concerne la programmation des tests sous réserve de la disponibilité professionnelle de l’artiste. Cependant, certaines réalités des protocoles de sécurité peuvent rendre cela difficile, comme l'exigence selon laquelle les tests doivent avoir lieu 24 heures avant le travail.
Q. Aurons-nous des répétitions?
R. Si nécessaire, des répétitions seront faites si possible, afin que les artistes puissent porter un EPI et pratiquer une distance sociale robuste de 6 pieds si possible. Si possible, une répétition aura lieu la veille, après l’horaire régulier de la journée, pour parcourir les scènes avec le moins de personnes sur le plateau.
Q. Partageons-nous des remorques?
R. Non, ni les roulottes ni les vestiaires ne doivent être partagés pour le moment, jusqu'à nouvel ordre.
Q. Les protocoles changeront-ils le processus de casting?
R. Oui. Notre cadre recommande: (a) Toutes les premières auditions devraient être virtuelles à moins qu'il n'y ait une raison spécifique pour laquelle une audition virtuelle ne suffirait pas. (b) Les secondes auditions «en direct» doivent être programmées à intervalles espacés pour tenir compte de la distance physique, avec un lieu d'attente pour les acteurs pour se rassembler où la distance physique peut s'appliquer et, le cas échéant, une option pour attendre dans les voitures et être appelé. (c) Les acteurs reçoivent les scripts / récapitulatifs / calendriers par voie numérique, avec des dispositions en matière de confidentialité, c'est-à-dire des accords de confidentialité signés numériquement. (d) Les acteurs s'enregistrent via une application située en dehors de la zone de casting et sont appelés via un SMS quand il est temps. e) Si une audition de groupe en personne est requise, les acteurs devraient avoir une cloison entre eux, ou au minimum porter des écrans faciaux transparents, tous fournis par le producteur.
Q. Si j'obtiens le poste, à quoi vais-je devoir penser pour me rendre sur le site de production?
A. Si vous devez voyager en avion ou par un autre moyen de transport interurbain, vous devez prendre toutes les précautions de distance sociale et de désinfection – par exemple, porter un masque en tout temps en public, essuyer les surfaces autant que possible (comme l'avion sièges et plateaux) et maintenez une séparation de six pieds avec les autres voyageurs. Avant de voyager en avion, vous devez être testé et autorisé 24 heures avant le vol – cela garantit que toute personne porteuse du virus mais qui pourrait être asymptomatique ne montera pas à bord d'un vol, puis introduira le virus dans la zone de production une fois le le sol.
Q. L'heure d'enregistrement au studio (pour l'autorisation médicale, la signature de documents, etc.) est-elle considérée comme du temps de travail?
R. Oui, votre journée de travail commence au moment où vous devez vous présenter.
Q. Où les artistes se rassembleront-ils pendant le tournage?
R. Les artistes attendent leur tour dans une zone assainie et séparée de l'équipage. Les artistes de fond ont leurs propres zones d'attente, qui, pour les petites scènes, seront aussi proches que possible du décor – et fournissent des salles de bains adéquates et des postes de désinfection des mains. Vous remarquerez beaucoup moins de trafic piétonnier autour d'un plateau – l'équipe de production, en particulier le 1er assistant réalisateur, mettra en place des scènes et effectuera des ajustements intermédiaires – tels que le déplacement des murs ou des meubles – en échelonnant la présence sur le plateau du personnel du département pour minimiser les nombre de personnes et, ainsi, maintenir une distanciation sociale.
Q. Comment les cascadeurs seront-ils protégés?
A. Il est de la responsabilité du producteur de fournir un environnement de travail sûr; cependant, cela n’interdit pas à un producteur de solliciter la contribution du coordonnateur des cascades pour créer les protocoles d’une production. La production est nécessaire pour fournir au SAG-AFTRA des protocoles écrits conformes à «The Safe Way Forward». Ces protocoles sont spécifiques à la production – en particulier en ce qui concerne les types de scènes, les lieux, les conditions dangereuses et les cascadeurs d'atténuation que les cascadeurs sont susceptibles de rencontrer.


Q. Comment les normes de sécurité seront-elles renforcées pour tous?
R. Il y aura une réunion sur la santé et la sécurité. Lors de la réunion, le premier directeur adjoint et superviseur de la sécurité sanitaire informera la distribution et l'équipe, en insistant sur les protocoles et en s'assurant que chaque individu remplit une déclaration sur tous les symptômes qu'il pourrait éprouver et / ou toute exposition possible à des symptômes compatibles avec COVID-19.
Q. Qui s'assurera que les protocoles de «The Safe Way Forward» sont respectés?
A. L'équipe de sécurité sanitaire, dirigée par un superviseur de la sécurité sanitaire. Leurs missions générales incluent: (a) S'assurer que toutes les procédures de test sont suivies rigoureusement; (b) S'assurer que l'ensemble est entièrement approvisionné en EPI, que toutes les zones sont désinfectées et sûres (y compris l'évaluation de la ventilation, de la filtration et de la circulation de l'air, et la désinfection des surfaces, des biens, de l'équipement et des outils); (c) S'assurer que les stations de lavage, de désinfection et de désinfection des mains sont installées et entièrement fonctionnelles, et s'assurer que le désinfectant pour les mains est largement disponible – le tout sera effectué par une équipe d'hygiène dédiée. (d) S'assurer que tous les points de contrôle sont en vigueur; (e) Le superviseur de la sécurité sanitaire est l'autorité finale sur toute question relative au COVID-19 et a le pouvoir d'arrêter la production en cas de violation des procédures ou des résultats des tests qui soulèvent des préoccupations concernant les infections virales ou la propagation. Les coordinateurs de cascades doivent immédiatement signaler toute préoccupation directement au superviseur de la sécurité sanitaire.
La FAQ aborde également un large éventail d'autres problèmes de retour au travail, y compris ceux qui concernent la coiffure et le maquillage, les ajustements de costumes et la manipulation des
«Il n'y a pas de« pas de risque »en l'absence d'un vaccin efficace qui atteint un grand pourcentage de la population et crée finalement une large immunité et« affame »le virus faute de personnes vulnérables à infecter, », Déclare SAG-AFTRA. «Mais nous pensons que nous pouvons créer un environnement à« faible risque »basé sur trois principes importants:
1. Essais, essais, essais;
2. Restructuration des ensembles avec un «système de zones» pour obtenir une distance physique maximale et des environnements de travail sûrs;
3. Utilisation généralisée des équipements de protection individuelle (EPI)
«Les tests sont la clé d'un environnement sûr. Les données de modélisation sont claires: des tests réguliers et fréquents des acteurs et de l'équipe réduisent efficacement et considérablement le risque d'infections et de transmission. Les tests donnent une forte certitude que si une personne est infectée, elle peut être isolée et mise en quarantaine et toute autre transmission peut être évitée.
«Un système de zone. En créant des «bulles» ou des cercles d'interaction, moins de personnes seront à proximité les unes des autres. Cela reflétera le meilleur conseil médical que nous avons l'habitude d'entendre dans notre vie quotidienne: nous créons un environnement plus sûr en limitant la taille des foules dans les espaces confinés.
«EPI en tout temps. Dans l'environnement de production, l'utilisation des EPI (en particulier les masques et les écrans faciaux) sera constante, répandue et largement disponible, renforçant un programme incessant de désinfection de tous les coins et recoins. »
Dates de lancement des programmes de diffusion, de câble et de streaming
Listes à jour pour les séries diffusées, câblées et diffusées en continu
Programmations de diffusion à l'épreuve de la pandémie et en cas de pandémie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *