Publié par Laisser un commentaire

parc zoologique de paris en hiver

En France, certains sites, comme la Vallée des Singes en Romagne ou le Marineland d’Antibes, ont rejoint le SNELAC, le syndicat français chargé de mettre en avant les loisirs de ses membres. nnD’autres parcs privés ( CERZA en 2006, Beauval en 2008, Pal et La Flèche en 2013 ) ont construit des structures d’hébergement hôtelier pour prolonger le voyage de leurs participants outre la journée. Le volume de lieux d’hébergement originales où les animaux peuvent dormir avec eux augmentera en 2016 sous l’appelation de ‘ zoofaris ‘ 18. nnEt certains associent de plus en plus la production traditionnelle des animaux à la mise en valeur d’un cadre historique ( comme pour le Château de Thoiry ), paysager ( comme le Bioparc de Doué-la-Fontaine, élaboré sur d’anciennes carrières de faucons développées ) ou botanique ( comme dans l’ancien zoo de Saint-Jean-Cap-Ferrat où une riche flore tropicale et subtropicale se sont fait connaître ).

En plus de ces organisations mondiales, certains zoos générent leurs propres associations ( comme le zoo de Doué-la-Fontaine en colaboration avec le zoo des Sables-d’Olonne avec leur association ‘ Ambassade animale ‘ ), ou concourent activement à des projets de défense du milieu naturel ( Help Congo, par exemple ). nnLes zoos ont aussi un rôle éducatif dans la sensibilisation à la défense de la nature, en sensibilisant aux espèces mises en danger ou aux milieux d’origine naturelle ( comme Madagascar ou la forêt atlantique au Brésil ), auxquels les gens ont pas souvent l’occasion de s’intéresser dans d’autres occasions. Parfois, ces actions sont menées en groupe, comme les amphibiens organisées en 2008 sous l’égide de la WAZA dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *