Publié par Laisser un commentaire

parc animalier illkirch

Dans leur communication avec le grand public, les zoos se concentrent sur leurs carnets roses pour rehausser la valeur de les naissances des nouveau-nés. nnPour permettre une découverte récréative de leurs animaux, certains parcs ont déployé, en plus de la classique randonnée pédestre, des circuits électronique à parcourir en automobile, en bus, en train ou en monorail. nnPour convenir un très large public, certains zoos à travers le monde ont évolué vers des parcs d’attractions en ajoutant plusieurs d’attractions touristiques : terrains de centre ville, attractions foraines, stands de musique, trains miniatures, bateaux pédestres, téléphériques, téléphériques, tours en ballon, tours dans les arbres, cinémas panoramiques, reconstitutions grandeur nature de dinosaures, labyrinthes végétaux, terrains de petits jeux, structures gonflables, brasseries et boutiques souvenirs…

En plus de ces organisations mondiales, certains zoos générent leurs propres associations ( comme le zoo de Doué-la-Fontaine en relation avec le zoo des Sables-d’Olonne avec leur union ‘ Ambassade animale ‘ ), ou participent activement à des projets de protection du milieu naturel ( Help Congo, par exemple ). nnLes zoos ont aussi une responsabilité éducatif dans la sensibilisation à la défense de la nature, en sensibilisant aux espèces mises en danger ou aux milieux d’origine naturelle ( comme Madagascar ou la forêt atlantique au Brésil ), auxquels les personnes ont pas souvent l’occasion de s’intéresser dans d’autres occasions. Parfois, ces actions sont menées collectivement, comme les amphibiens organisées en 2008 sous l’égide de la WAZA à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *