Publié par Laisser un commentaire

"Oups! … Je l'ai encore fait" 20 ans



Une fois que la poussière s'est dissipée lors de la transition de l'an 2000, la presse populaire a recommencé à s'occuper de Britney Spears, ancienne élève de Louisiane Mickey Mouse Club qui 'avait été le chef de l'infanterie féminine de la pop ado quand elle a pris d'assaut les portes deux ans auparavant. Son premier album, … Baby One More Time avait donné naissance à plusieurs singles dirigés par MTV depuis la sortie de son single de fin 1998. Consciente que le temps et la pop étaient souvent en désaccord, elle a perdu peu de temps à se préparer pour son album de suivi, étant donné le titre clignotant Oups!… I Did It Again et dont la sortie est prévue pour mai. of 2000.
Le titre de l'album, sorti en single il y a 20 ans aujourd'hui, a donné aux auditeurs leur premier indice sur la direction que Spears pourrait prendre pour son deuxième album. Soniquement, ce n'était pas trop différent des directions prises par les piéteurs de l'album un comme «… Baby One More Time » et «(You Drive Me) Crazy» – les accords qui frappent à l'ouverture, le ton légèrement plus langoureux pris par le pré-chœur, le chœur rayonnait par le haut en soutenant sa voix boudeuse juste au bon moment. Max Martin – qui avait barré «… Baby» avec son collègue Rami de Cheiron Studios et qui dirigeait les ondes si bien que des poids lourds comme Bon Jovi et Céline Dion l'ont amené à travailler sa magie sur leur propre musique – n'était rien sinon avisé.
Mais où «… Baby» et «Crazy» parlaient d'une femme qui était prête à tout pour la romance la plus condamnée – la solitude la tuait, parce qu'elle était tellement excitée et trop profonde, et cetera – «Oups ! " faisait chanter Britney depuis un lieu de force. Elle était la femme qui embrassait les garçons et les faisait mourir, mais pas trop gênée à ce sujet dans le grand schéma des choses.
"La chanson parle essentiellement d'une fille … tous ces gars tombent amoureux d'elle, et elle vient ne peut pas l'aider ", a déclaré Spears dans le" Oups! " épisode de MTV Making the Video . "Quand je rencontre un gars qui m'attire sérieusement, j'ai des papillons dans l'estomac. Je reçois un brainfart total, et je ne sais pas quoi dire. C'est ce que j'aime dans cette chanson… c'est vraiment différent, et c'est amusant à jouer. »
Compte tenu de la façon dont Spears avait été traitée par les médias à la suite de«… Baby One More Time »atterrissant brutalement dans la conscience pop , un traitement donné à tant de jeunes femmes pendant le boom de la pop adolescente au début du siècle en Amérique, on pourrait penser qu'elle était une femme fatale en attente. Rolling Stone a invité ses lecteurs dans le «cœur, l'esprit et la chambre à coucher» de Spears pour son 1999 couverture sur la chanteuse, qui a commencé par une description de sa «cuisse miellée» et était accompagné d'une séance photo horndoggy de David LaChapelle; Neil Strauss, qui rédigera plus tard la bible de l'artiste-ramasseur The Game la décrit comme «à la fois sexuelle et présexuelle» dans une une revue de concert New York Times cet été-là.
"Oups!", Cependant, a été un signal précoce que Spears, pour toutes les projections placées sur elle par les hommes qui regardent le monde, pourrait être beaucoup plus intéressé par le camping que par le travail. Oui, beaucoup d'attention a été accordée à elle, affirmant qu'elle n'est «pas! cette! inn-o-cennnt », mais c'est parce qu'elle résiste au genre de déification qui se traduit par l'amour chiot; c'est une joueuse qui écrase beaucoup. Le clip a été tourné sur Mars; un astronaute qui avait découvert une copie de Oups! dans les sables rouges de la planète a convoqué Spears, qui portait une combinaison rouge et, soit parce qu'ils étaient plus aérodynamiques ou plus faciles à danser, des baskets noires; et l'astronaute est devenu tellement amoureux de Spears qu'il a trouvé en quelque sorte … eh bien, passons au dialogue de la rupture de la chanson:
("Tous à bord!")
GUY: "Britney, avant de partir, il y a quelque chose que je veux que tu aies"
SPEARS: "Oh, c'est beau! Mais attendez une minute, n'est-ce pas…? »
GUY: "Ouais, oui, ça l'est."
SPEARS: "Mais je pensais que la vieille dame l'a finalement laissé tomber dans l'océan!"
GUY: "Eh bien, bébé, je suis descendu et je l'ai eu pour toi."
SPEARS "Oh, tu n'aurais pas dû!"
Et puis, au lieu d'une scène d'amour débile, la chanson retombe dans un autre refrain, Spears se faufilant à travers son dernier rire à la dernière pauvre sève, qui est allée à tous les ennuis de lui procurer un collier – et pas n'importe quel collier, mais le cœur de l'océan super cher, également connu sous le nom de «lancé dans l'Atlantique à la fin de Titanic ». Il y a un lien spirituel avec Madonna ici; dans la vidéo de son ​​écrasement consumériste de 1984 "Material Girl", Madonna était également blasée de recevoir un bijou qui aurait pu être fait de vrais diamants. "Oops!" a élevé ces enjeux à des niveaux absurdes, laissant les intérêts amoureux potentiels suspendus et gloussant jusqu'à Mars.
Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

                            Ce commentaire est caché car il contient de nombreux votes négatifs. Cliquez ici pour le voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *