Publié par Laisser un commentaire

Les résultats du T4 du Canadien National (CNI) dépassent les estimations, en baisse en glissement annuel


Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada CNI Le bénéfice du quatrième trimestre (à l'exclusion de 3 cents des éléments non récurrents) de 95 cents par action (1,22 $ CA) a battu le Estimation du consensus Zacks de 4 cents. Le résultat net, cependant, a diminué de 15,9% d'une année à l'autre.
Bien que les revenus trimestriels de 2 715,5 millions de dollars (3 584 millions de dollars canadiens) aient dépassé l'estimation du consensus de Zacks de 2 690 millions de dollars, la même baisse de 5,8% d'une année sur l'autre, principalement en raison de volumes réduits expédiés dans tous les segments à la suite de la grève des trains de huit jours (19-26 novembre). La faible demande de fret a également eu un impact négatif sur le chiffre d'affaires. En particulier, les revenus de fret, qui ont contribué à 95,1% au chiffre d'affaires, ont diminué de 5,4% au cours du trimestre sous revue. . Les revenus de fret dans les secteurs du pétrole et des produits chimiques, des métaux et des minéraux et des produits forestiers ont diminué respectivement de 7%, 10% et 11%. Parallèlement, la même baisse a également été enregistrée dans les unités Charbon (14%), Céréales et engrais (6%) et Automobile (8%). Alors que le nombre total de wagons a diminué de 7% d'une année sur l'autre, les tonnes-milles commerciales (RTM) ont chuté de 13%. Cependant, les revenus de fret par wagon complet ont augmenté de 4% au cours du trimestre considéré. Les revenus de fret par RTM ont également augmenté de 9%.
Par segment, les chargements de wagons ont diminué de 8%, 8% et 15%, respectivement, dans les segments du pétrole et des produits chimiques, des métaux et des minéraux et des produits forestiers. La métrique a également chuté dans les unités Charbon (16%), Céréales et engrais (7%), Intermodal (4%) et Automobile (8%). Cependant, les dépenses d'exploitation sont demeurées stables au quatrième trimestre, à 2 356 millions de dollars canadiens. Le bénéfice d'exploitation ajusté a diminué de 16% d'une année à l'autre pour s'établir à 1 249 millions de dollars canadiens. Le ratio d’exploitation ajusté (défini comme les dépenses d’exploitation en pourcentage des revenus) s’est détérioré à 65,2% par rapport au 61,2% du trimestre de l’exercice précédent. Notamment, une valeur inférieure de cette mesure clé est souhaitable.
Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada Prix, consensus et surprise EPS

Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada consensus-prix-eps- carte surprise | Citation de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
Liquidité
Cette société de Zacks de rang 5 (vente forte) a terminé l'année avec de la trésorerie et des équivalents de trésorerie de 64 millions de dollars canadiens par rapport au C 266 millions $ enregistrés à la fin de 2018. La société a généré des flux de trésorerie disponibles de 493 $ CA au cours du dernier trimestre de 2019 comparativement à 633 millions $ CA pour la période de l'exercice précédent. La dette à long terme s'élevait à 11 866 millions de dollars canadiens au 31 décembre 2019, contre 11 385 millions de dollars canadiens à la fin de 2018.
Vous pouvez voir la liste complète des actions Zacks # 1 Rank (Strong Buy) d'aujourd'hui ici.
Augmentation du dividende
Le conseil d'administration de la société a approuvé une augmentation de 7% de son dividende trimestriel à 0,575 $ CA. Le nouveau dividende sera versé le 31 mars à ses actionnaires inscrits le 10 mars 2020. En fait, l'augmentation actuelle marque la 24e année consécutive, où la société a eu recours à une augmentation de dividende.
Décent Perspectives 2020
Les RTM devraient connaître une croissance en volume à un chiffre au cours de l'année en cours malgré le scénario de fret médiocre. De plus, la société vise une croissance du bénéfice par action (ajusté) de 2020 dans la fourchette moyenne à un chiffre par rapport aux 5,80 $ CAN signalés en 2019. La société vise à générer des flux de trésorerie disponibles de 3 à 3,3 milliards de dollars canadiens cette année par rapport au 2 milliards de dollars l'an dernier.
Les dépenses en capital en 2020 devraient atteindre 3 milliards de dollars. De plus, l'opérateur ferroviaire a pour objectif de racheter jusqu'à 16 millions d'actions sur une période de 12 mois à compter du 1er février 2020.
Communiqués à venir
Investisseurs intéressés par le plus large Le secteur des transports attend des rapports sur les résultats du quatrième trimestre 2019 de joueurs clés comme Air Lease Corporation AL Expeditors International of Washington EXPD et Hertz Global Holdings HTZ
Air Lease et Expeditors annonceront les résultats le 14 février et le 18 février, respectivement. Hertz publiera ses résultats du quatrième trimestre le 24 février.
Vous cherchez des actions avec une montée en flèche?

Zacks vient de publier un rapport spécial sur les opportunités d'investissement en plein essor de la marijuana légale.

Allumée par de nouveaux référendums et de nouvelles lois, cette industrie devrait exploser, passant de 6,7 milliards de dollars déjà solides à 20,2 milliards de dollars en 2021. Les premiers investisseurs devraient tuer, mais il faut être prêt à agir et à savoir où chercher.

Voir les échanges de pots que nous visons >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *