Publié par Laisser un commentaire

Les réalisateurs qui ont introduit Dark Fantasy dans le courant dominant



Dark Fantasy en tant que genre dans le film, n’a pas souvent son dû. Il est difficile de classer les studios au lieu de choisir de commercialiser des films strictement horribles, de science-fiction ou surnaturels, et cela ne leur vaut presque jamais le respect critique qu’il mérite, malgré son succès commercial. Mais ces administrateurs travaillent pour changer cela.
Les réalisateurs figurant sur cette liste connaissent la valeur de la narration narrative utilisant des thèmes fantastiques, et ils repoussent les limites de ce que les spectateurs attendent (et apprécient la critique) avec des films imaginatifs, des personnages complexes et des éléments visuels. qui hypnotisent grotesquement. Ce n’est pas parce que leurs intrigues ne sont pas ancrées dans le réalisme que leurs thèmes ne peuvent pas toucher à des problèmes concrets, et ce n’est pas parce qu’ils jouent dans le monde fantastique et sombre que les réalisateurs et leurs films ne peuvent faire appel à la masses.
Voici six réalisateurs qui ont contribué à rendre à nouveau cool la fantasy noire.
Guillermo del Toro
Guillermo del Toro a créé une carrière à partir d'épopées fantastiques et sombres qui non seulement ressemblent à des portraits personnels et intimes de la vie du cinéaste, mais également à des sujets toujours plus vastes qui incitent le public à parler des messages de ses films longtemps après leur sortie du théâtre. Il a réussi à accomplir ce qui semblait impossible – remporter des Oscars pour ses récits fictifs d'horreur teintés d'horreur représentant des créatures marines sous-marines et des fables de l'enfance – et son style, qui associe le surréalisme à des complots fondés sur des idées de famille, d'isolement, d'exil, d'amour et grandir ne s’imite pas facilement. La beauté visuelle de films comme Le labyrinthe de Pan la subtilité poétique de La forme de l'eau l'imagerie religieuse et la monstruosité grotesque de Hell Boy la décadence gothique de Crimson Peak – Tous ces films prouvent que del Toro est capable de naviguer entre les sous-genres tout en élevant le motif de fantaisie sombre d'une manière que peu de réalisateurs peuvent faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *