Publié par Laisser un commentaire

Le procès pour diffamation de Johnny Depp retardé en raison de Covid-19



La bataille en diffamation de 50 millions de dollars (39,4 millions de livres sterling) de Johnny Depp contre l'ex-épouse Amber Heard, qui doit se tenir dans le comté de Fairfax, en Virginie, a été repoussée
La star de Pirates des Caraïbes avait précédemment demandé un retard dans la procédure pour lui permettre de tourner son prochain film, Fantastic Beasts and Where to Find Them 3.
Selon Deadline, le tournage de la suite est dû débutera en octobre et devrait se poursuivre jusqu'en février. Cependant, les dates du procès avaient été fixées entre le 11 et le 28 janvier, ce qui signifiait qu'il y avait un conflit d'horaire.
Alors qu'Heard avait critiqué son ancien amant pour ses actes, l'accusant de ne «faire aucun effort» pour honorer les dates d'audience. et en traitant le juge comme «subordonné», le procès a été repoussé en raison du coronavirus.
Le juge en chef de la Cour de circuit, Bruce White, a repoussé le procès du 11 janvier au 3 mai, rapporte Deadline, et White a dit aux avocats des deux acteurs: «À l'heure actuelle, la Cour suprême de Virginie ne nous a pas autorisés à tenir des procès devant jury.»
La star a poursuivi son ex-femme après qu'elle se soit qualifiée de "personnalité publique représentant la violence domestique" dans un article du Washington Post en 2018. Il a affirmé qu'il avait été diffamé dans l'article, même si Heard ne l'a pas nommé , affirmant que l'actrice était une victime de violence conjugale et qu'il «avait commis des violences domestiques contre elle».
Le couple s'est séparé en 2016 après que Heard ait accusé Depp d'avoir été violent tout au long de leur mariage de 15 mois. Depp a nié avec véhémence les allégations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *