Publié par Laisser un commentaire

La poésie en mouvement de Roger Federer constitue le défi ultime



Roger Federer remporta Wimbledon pour la première fois en 2003, juste après la publication de Harry Potter et de l'Ordre du Phénix. L'engouement pour Harry était à son comble et il semblerait que Federer soit sorti des pages pour jouer avec une raquette achetée chez Ollivanders à Diagon Alley, l'endroit où Harry a pris sa baguette.
Les choses sont plus difficiles pour Federer ces jours-ci, et plus difficile que jamais pour Harry. Harry n’a pris que les forces du mal, et c’est un adversaire qui se colle dans toutes les bonnes histoires. Mais Federer affrontera un adversaire bien plus redoutable lors de la finale du simple messieurs à Wimbledon cet après-midi.
Federer affronte le temps. Même dans les histoires, le temps…
Vous êtes actuellement déconnecté
Débloquez un journalisme de qualité sur les sujets qui vous intéressent le plus.
Obtenez The International Pack gratuitement 30 premiers jours pour un accès illimité à votre smartphone ou à votre tablette.
Déjà membre? Identifiez-vous
© Times Newspapers Limited 2019.
Enregistré en Angleterre sous le numéro 894646.
Siège social: 1 London Bridge Street, SE1 9GF.
Déjà abonné ou inscrit utilisateur? Connexion
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *