Publié par Laisser un commentaire

A la fin du XVIIIe s., avec l’intérêt de plus en plus grand des spécialistes pour les animaux, le désir d’observer et d’approfondir vraiment les animaux actifs pour mieux les connaître s’est déployé. Étant donné que les conditions a l’intérieur desquelles les animaux étaient gardés en captivité dans les palais de justice étaient souvent inappropriées pour les animaux et ne leur permettaient pas de se comporter normalement, ils n’étaient pas non plus adaptés à l’observation et en investigation spécialistes. D’autres institutions ont donc dû être construites

En plus de ces organisations mondiales, certains zoos générent leurs propres associations ( comme le zoo de Doué-la-Fontaine en colaboration avec le zoo des Sables-d’Olonne avec leur union ‘ Ambassade animale ‘ ), ou participent activement à des projets de protection du milieu naturel ( Help Congo, par exemple ). nnLes zoos ont également un rôle éducatif dans la sensibilisation à la défense de la nature, en sensibilisant aux espèces menacées ou aux milieux d’origine naturelle ( comme Madagascar ou la forêt atlantique au Brésil ), auxquels les gens ont pas souvent l’occasion de s’intéresser dans d’autres occasions. Parfois, ces actions sont menées en groupe, comme les amphibiens organisées en 2008 sous l’égide de la WAZA à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *